La Deutsche Bank se concentre sur le télétravail. En Allemagne, la banque a conclu un accord avec le comité d’entreprise sur de nouvelles règles pour le travail à domicile. Le règlement permet à tous les employés qui participent au programme “L’avenir du travail” de travailler à domicile jusqu’à 40 % de leurs heures. Il sera donc possible de travailler à distance un ou deux jours par semaine. Ceux qui travaillent à domicile recevront une allocation de frais de 1000 euros bruts, un ordinateur portable, une souris et un casque d’écoute comme équipement de base. Les appareils seront fournis d’ici la fin de l’année 2022 aux employés qui, en raison de leurs fonctions et de leurs rôles, peuvent et veulent participer à l’initiative.

Pour des raisons pratiques, les employés travaillant dans le commerce sont exclus de l’accord, tout comme les employés des succursales et des bureaux de vente ne pourront pas travailler à domicile deux jours par semaine. La présence au guichet ou au siège reste indispensable.

Mais l’accord et les nouvelles règles s’appliquent-ils également à la France ? En France, le programme “Avenir du travail” est en fait déjà en cours depuis septembre, mais le personnel ne recevra pas l’indemnité brute de 1 000 euros. Cependant, des ordinateurs portables et des appareils pour le travail à distance ont déjà été fournis. Selon la Deutsche Bank, 1 500 travailleurs se sont déjà portés candidats sur les 1 750 qui étaient éligibles pour le projet. La plupart d’entre eux sont des employés du siège de Paris, mais les autres bureaux de la banque sont également concernés, à l’exception des succursales.

Leave a Reply

Your email address will not be published.